[Avatar] Aloysus

Aller en bas

[Avatar] Aloysus Empty [Avatar] Aloysus

Message  Archevêque Aloysus le Mer 28 Oct - 6:17

[justify][color:be74=orange][size=18][center]_- Archevêque Aloysus -_[/center][/size][/color]

[color:be74=brown][b]Nom :[/b][/color] Lointain et oublié, si elle en a eu un un jour.
[color:be74=brown][b]Prénom :[/b][/color] Aloysus.
[color:be74=brown][b]Surnom :[/b][/color] Qui s'aviserait de la surnommer autrement que "Archevêque", "Grandeur" ou "Mère du Tout-Puissant" s'expose à de menus tracas.
[color:be74=brown][b]Age :[/b][/color] Une trentaine sévère.
[color:be74=brown][b]Origine :[/b][/color] Le temps de l'Abondance, et par le fait, aucune terre qui ne puisse correspondre exactement aujourd'hui. Cependant, la Cité des Lumières est bel et bien là où on la trouvera.
[color:be74=brown][b]Rang/Statut/Métier :[/b][/color] Avatar.

[color:be74=orange][size=18][center]_- Apparence et allure -_[/center][/size][/color]

Avant même de pouvoir décrire les traits de son visage, on est fasciné. Écrasé de l'effroyable prestance de cette femme. On n'ose l'approcher, plus qu'une Sainte, elle est un Ange sévère et rude qui, s'il est dépourvu d'épée enflammée, n'en est pas moins gardien de son propre Éden. On courbe la nuque et là, sa voix s'élève. Elle est douce, un peu basse, un peu grave, de celles qui portent et touchent sans avoir à se forcer. Une voix qui a traversé les âges pour se porter aux oreilles de l'auditoire. Elle s'impose de rares mots, elle fait trembler d'un seul de ses gestes qu'on devine. Elle semble dépositaire d'un pouvoir et d'une sagesse telle qu'on ne saurait, à moins d'une audace confinant au suicide, contredire face à elle le moindre de ses dires.
Si enfin, on ose, ou peut, redresser la tête, on verra d'abord l'abondante chevelure couleur d'écorce qui lui donne de fausses allures de nymphe. On verra son teint presque cuivré, dû aux longues méditations, visage offert à la Lumière. On verra ses yeux noirs d'encre, en amande et aux longs cils, insondables et rarement expressifs. On verra ses lèvres pleines, ses formes présentes et prononcées serrées d'une de ces robes qui sembleraient trop complexes pour être portées par une autre femme. Presque ridicules d'être surchargées, sauf sur elle. Elle sourit peu, moins d'une poignée a témoigné avoir entendu son rire, hormis en présence du Tout Puissant, et à son adresse exclusive. Encore moins, c'est à dire personne, n'a vu de larmes ombrer ses cils.
L'impression qu'elle dégage à se mouvoir est confondante, tant elle semble être un pivot inamovible du monde -Du moins, du sien. La solennité qui l'entoure est perpétuelle. Imposante.

[color:be74=orange][size=18][center]_- Mentalité et moralité -_[/center][/size][/color]

De prime abord, si elle est froide, elle est dévouée corps, âme et esprit à la cité des Lumières et au bien être de son peuple. A écouter les rumeurs, c'est une femme douce et prudente, soucieuse du moindre de ses sujets, profondément bienveillante et à l'intelligence rare. Dont l'aigreur parfois sensible n'est dû qu'au fardeau qu'elle porte.
On se trompe presque tout à fait. Si elle a un sens certain de la stratégie et du calcul, elle n'a de l'Ange que l'aura. Manipulatrice à l'excès, elle ne portera son attention que sur ses profits, le développement de son pouvoir et de son influence au travers de ce qu'elle considère comme son chef d'oeuvre: La Cité. Rarement, son intérêt ne se portera qu'à une seule personne. Encore faudrait-il une excellente raison pour se pencher vers un être lorsqu'on a la puissance nécessaire pour se faire entendre d'une foule. Voire bien davantage, lorsqu'elle parvient à convaincre le Tout Puissant, qu'elle tend à exécrer avec les longues années. Son caractère frivole et capricieux est d'une contre productivité horripilante à ses yeux, même si elle est fort heureusement assortie d'une naïveté suffisante pour qu'elle puisse le diriger.
Elle n'aime personne, pas même elle même. Ce n'est pas l'orgueil qui la pousse, mais bien un sens contourné et particulier de l'art, ainsi qu'un désir maternel déviant de contrôle sur ceux qu'elle considère comme ses enfants et sa propriété à la fois. Elle les a fait, les a nourris, leur a permis de rayonner. Ils lui doivent tout et elle compte bien sur leur gratitude sans faille.
A vrai dire, elle voit l'Humanité comme une somme de colonies de fourmis dont seule celle dont elle est la reine fonctionne comme elle le devrait. Les autres étant paresse, individualisme ou crasse.
La science n'est pas l'une de ses passions. Elle est l'une de ses meilleures trouvailles, et elle la considère comme telle. Un biais. Pas une finalité. Au juste, ses buts ne connaissent guère de finalité que la domination globale sous son joug attentif. A moins qu'elle ne s'écoeure de ces êtres toujours attirés vers la mollesse, et qu'elle ne finisse par entrer dans une colère digne des humeurs de Divinité. Certains de ses conseillers essuient les affres de son exigence émoussant sa mince patience et sa ferme résolution. Sa froideur et ses sacrifices déjà fait sont une barrière plus sûre que ses restes de morale. Souvent, le peuple paye au fprix fort le fait de l'avoir déçue.

[color:be74=orange][size=18][center]_- Biographie -_[/center][/size][/color]

Lorsqu'elle est née, tout était beau. Puis, sous l'indolence, l'indiscipline et l'oubli, tout a déchu.

Cette simple phrase pourrait tout résumer d'elle. De ses plus lointains souvenirs, les choses étaient limpides, simples, tout allait de soit, puis l'Homme a déçu. A mérité l'ire qui a conduit l'Humanité à l'exode, l'errance, la mort, la famine. Elle se souvient encore de ces temps rudes à devoir se battre pour manger, pour s'abriter, pour survivre enfin, et ces temps lui ont forgé ce caractère extraordinairement fort et imposant, dépourvu de toute concession et de toute pitié. Une longue épreuve qu'elle a traversée d'abord accompagnée, puis seule. A ressentir comme elle commençait à le faire les émois d'autrui, elle ne parvenait plus à supporter la compagnie de ces êtres réduits à des états bestiaux et ineptes, uniquement préoccupés par subsister un jour de plus, alors qu'une entraide intelligente aurait permis de prévoir pour une semaine, voire des mois. Alors elle les quitta, préférant sa propre compagnie et sa propre organisation méticuleuse plutôt que devoir la partager avec des indignes.

Puis un jour, elle revint auprès d'une communauté. Nul ne la reconnu, tant elle avait changé d'allure. Avenante et douce, elle leur souffla comment faire, comment se réunir, elle fit briller l'espoir en leurs coeurs et en leurs yeux. Et cette fois, ils l'écoutèrent, portés par sa force et sa fougue tranquille et sereine. Elle avait connu l'Appel, elle avait désormais le pouvoir de les forger. Mais, non, elle n'était pas devenue ce visage qu'elle leur présentait, bien au contraire. D'autant plus sévère et sèche, elle avait appris à manipuler. A convaincre. A savoir comment séduire par les idées. Ainsi, elle leur présenta Celui qui devait l'accompagner parfois et qu'ils révérèrent tous. Portée par ses projets bien plus que par sa Foi, elle se fit l'écho et la porte parole du Tout Puissant. Ainsi, s'érigea la Cathédrale, puis la cité. D'une poignée ils devinrent village, puis ville, puis peuple.

La survie était assurée, mais ce n'était certainement pas assez. Bien que, à son grand dam, ils semblaient vouloir s'en contenter. Elle leur fit miroiter la menace pour que s'érigent l'Ordre et les défenses, la prévision, puis la science enfin. L'une de ses plus belles trouvailles. Elle ne voulait pas se contenter d'un havre, elle voulait un éclat plus grand que tout ce qui avait été vu. Presque par vengeance. De ce qui fut fait, elle rencontra Aaron, et les espoirs qu'elle fonda sur leur alliance s'effondrèrent lorsqu'il brisa -Selon elle- leur alliance par un éclat d'humeur qu'elle jugea intolérable. L'Histoire ne connait les faits exacts. Mais elle en retint qu'il avait, de lui-même, refusé de voir les intérêts supérieurs d'une manoeuvre habile au profit de son bas orgueil. Son amertume déjà épaisse s'en trouva grossie par les flots de la déception. Quant aux Deux, jamais elle ne chercha un quelconque lien, le plus petit arrangement qui puisse être. Trop méfiante et trop prudente. Ce qui n'était qu'une hostilité latente dériva rapidement en guerre, et ce dès les premières agressions venues d'Ehn'Kilath. Plus qu'une idée de morale, elle trouva en eux une Némésis utile et plus qu'exploitable, à brandir comme l'incarnation des horreurs et du chaos dont elle seule pouvait défendre son peuple.

On ne lui connait aucune amitié, hormis l'affection tendre -Et de façade- qu'elle voue au Tout Puissant. Jamais un homme de chair n'est parvenu à percer la moindre défense de son coeur de pierre. Jamais un amant n'a réchauffé sa couche, contrairement aux rumeurs qui lui attribueraient une romance bafouée avec Aaron. A l'heure actuelle, elle veille encore. Et plus les années passent, plus l'impatience s'installe en ses restants d'émois. Tant d'années et, à ses yeux, si peu de choses bâties encore. Si son masque n'est pas encore fendu, certains mouvements d'humeur et certaines décisions internes ont fait frémir de ses conseillers aguerris. Mais que sont quelques sacrifices face au bien de tous ?

Qu'ils le veuillent, ou non ?

[color:be74=orange][size=18][center]_- Ce qui la caractérise -_[/center][/size][/color]


[color:be74=brown][b]Don :[/b][/color]

[list][b]Spiritualiste[/b]
L'Empathie est sa voie, elle la maîtrise à la perfection depuis... Longtemps. Forte contribution à sa domination éclairée, elle n'est pas de ceux qui ne voient plus que par ce qu'ils ressentent, bien au contraire, mais elle sait s'y appuyer lorsque c'est nécessaire. Ca l'est souvent, raison d'état oblige.[/list]
[color:be74=brown][b]Attributs :[/b][/color]

[list][b]Révélation Divine.[/b]
Empathe depuis toujours, pour ainsi dire. Peut être qu'à une époque, elle avait été douce. Peut être.

[b]Attraction[/b][size=7] (2)[/size]
Elle n'a pas fasciné ces foules sans raison. Elle n'a pas attiré l'attention du Tout-Puissant pour rien. Aloysus écrase, force la révérence, l'admiration, le respect, la crainte. Ce n'est pas sa beauté quelconque qui produit cet effet. C'est quelque chose d'indéfini, qui siège dans son regard, dans sa voix. Lorsqu'elle parle, on écoute. Lorsqu'elle suggère, on fait. [/list]
[color:be74=brown][b]Faiblesses :[/b][/color]

[list][b]Mise à prix.[/b]
Ehn'Kilath n'a jamais été accueillante et l'Archevêque ne compte plus les assassins fanatisés ou malheureux sous le coup d'un chantage venus mourir en tentant de mettre fin à sa vie. Ainsi soit-il.

[b]Vacillante.[/b][size=7] (2)[/size]
Ce n'est pas qu'elle devienne folle. Ce n'est pas que son corps soit trop usé. C'est son âme qui s'évade. A force de devenir sèche, ses passions s'émoussent, sa ferveur dirigée vers l'oeuvre de ses mains l'abandonne. Le dégoût la guette, il n'est plus grand chose pour animer son coeur sec. Viendra un jour où elle quittera tout, à force de détachement et de froideur. Peut être qu'elle ne pourra quitter sa création qu'après l'avoir conduite à sa perte. Cette aube est encore lointaine, mais, peu à peu, elle s'approche. Ca la rend parfois impatiente, voir négligente de quelques affaires. Ses conseillers commencent à savoir. Et à murmurer. [/list]

[color:be74=orange]
[size=18][center]_- Des précisions à faire? -_[/center][/size][/color]

[color:be74=brown][b]Divers :[/b][/color] -
[color:be74=brown][b]Que vous reste-t-il à dire? :[/b][/color] [color:be74=cyan]"Menteuse, traîtresse, comme tu servira mes desseins...."[/color] Surtout la Lumière. Et je crache tes Ombres.[/justify]
Archevêque Aloysus
Archevêque Aloysus

Messages : 10
Date d'inscription : 07/10/2009

Feuille de personnage
Titre: Grand Archevêque
Oghams:
[Avatar] Aloysus Left_bar_bleue0/12[Avatar] Aloysus Empty_bar_bleue  (0/12)
Amis & Ennemis:

Revenir en haut Aller en bas

[Avatar] Aloysus Empty Re: [Avatar] Aloysus

Message  Divinité le Mer 28 Oct - 17:04

Les clés des Lumières sont tiennes Aloysus, courage à ceux qui sont sous ta coupe.

(Bienvenue ma très chère Avatar(e) !)
Divinité
Divinité

Messages : 128
Date d'inscription : 07/10/2009

Feuille de personnage
Titre: Divine Existence
Oghams:
[Avatar] Aloysus Left_bar_bleue12/12[Avatar] Aloysus Empty_bar_bleue  (12/12)
Amis & Ennemis:

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum