[Event n°1]Le désespoir mène trop souvent à la folie. [L'Oracle]

Aller en bas

[Event n°1]Le désespoir mène trop souvent à la folie. [L'Oracle] Empty [Event n°1]Le désespoir mène trop souvent à la folie. [L'Oracle]

Message  Les Autres le Mer 11 Nov - 22:45

Il était arrivé comme la loque qu'il était depuis ce qui lui semblait des lustres. Les deux yeux l'avaient examiné, il avait tressailli à les voir, mais n'avait pas poussé plus loin ce sentiment. A cet instant là, il lui restait encore une chance de faire demi-tour, de repartir comme il était venu, de choisir d'oublier et de poursuivre sa vie. Mais serait-il venu jusqu'ici s'il avait eu cette intention?

Non, certainement pas. Il revoyait sans cesse, dans ses songes, cette nuit où tout avait basculé. Il n'était qu'un fils de paysan, qui comme tous les autres avait délaissé ses jeux de cape et d'épée, ou tout du moins de seaux et de bâtons, pour aider son père aux champs, rêvant de s'enrôler dans une compagnie, ou peut-être d'aller jusqu'à la Cité des Lumières pour devenir un flamboyant Lancier. Il avait rêvé de son retour parmi les siens, acclamé, tous heureux de le savoir ici pour les protéger. Et il avait rêvé de Lina, qui se jetterai à son cou.

Aujourd'hui, il ne rêvait que de flammes et de destruction, il rêvait de Lina, forcée par ces immondes choses, jamais il nee se résoudrait à les appeler humains, et dans son fort intérieur, il rêvait surtout de la peur panique qu'il avait éprouvé, de l'humidité de son pantalon, et de son incapacité la plus totale à mettre en pratique tout ce qu'il avait imaginé jusqu'alors.

Il haïssait ces brigands pour ce qu'ils avaient fait de lui bien plus que pour ce qu'ils avaient fait subir à son village, il haïssait les villageois d'être capables de reprendre le cours de leur vie après avoir perdu une bonne partie de ce qu'ils possédaient, et par-dessus tout, il se haïssait de n'avoir été qu'un gamin pétrifié de trouille.

Il avait commencé à sombrer, et une nuit, après avoir entendu un étranger à la taverne dire qu'à Ehn'Kilath, on pouvait, en faisant preuve de sa valeur, obtenir ce que l'on désirait, il était parti. Plein de la folle conviction qu'il pourrait convaincre les Deux et l'Oracle de lui donner ce qu'il demandait, il était parti. Sans vivres, sans rien, il était simplement parti. Sur la route, il s'était persuadé qu'un refus était inenvisageable, qu'accéder à sa requête allait dans l'ordre des choses.

Il traversa les cours, enfila les chemins, oppressé par toutes ces images d'horreur, qui ne faisaient que raviver sa peur, et par la-même, raviver sa folie. Mais tout ce qui tentait de le distraire de cette haine si pleine et si brulante était relégué dans une part de son esprit qui pour le moment était incapable de se manifester.

Il se ratatina sur lui-même durant l'ascension des marches, petit insecte écrasé par la grandeur immonde de cette tour, il gravit les dernières marches sur les genoux, et traversa le parvis à moitié courant, à moitié trébuchant, priant on ne sait qui de ne plus voir ce bâtiment, qu'il sorte à jamais de son champ de vision. Il fallait qu'ils acceptent, il fallait, il fallait.

Le gamin pétri de peur et de haine si étroitement mêlées qu'il ne les distinguait plus l'une de l'autre attendait en tremblant de tous ses membres que la porte s'ouvre pour lui, faisant preuve de cet étrange courage que certains ont dans leur démence naissante.
Les Autres
Les Autres

Messages : 4
Date d'inscription : 11/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Event n°1]Le désespoir mène trop souvent à la folie. [L'Oracle] Empty Re: [Event n°1]Le désespoir mène trop souvent à la folie. [L'Oracle]

Message  L'Oracle le Jeu 12 Nov - 12:02

[justify]La journée avait été des plus chaudes ce jour là. Un soleil éclatant avait dardé ses rayons sur la Ville Temple et l’Oracle avait fait quelques pas sur son balcon d’un air satisfait.
Rien n’accentuait plus la souffrance, la douleur qu’un temps moqueur qui semblait oublier le désespoir des hommes. Les villageois s’inquiétaient pour leurs récoltes, n’osaient plus sortir avec de telles vagues de chaleur et une torpeur avait gagné les rues d’Ehn'Kilath. L’angoisse, l’inquiétude régnait sur la Ville Temple et l’Oracle se délectait de ces sentiments.

Elle avait Vu que la période de sécheresse durerait suffisamment longtemps pour que cette angoisse monte à son paroxysme mais que les Deux ne laisseraient pas dépérir la contrée. La famine, la pauvreté étaient des risques de réveil de la population. Une pluie salvatrice les rendormirait juste à temps et les Deux seraient bénis après avoir probablement été maudits dans un silence apeuré.

En attendant, elle profitait de l’atmosphère pesante de la ville. Peu osaient venir lui parler, encore moins qu’à l’ordinaire mais elle savait qu’il n’allait pas tarder à venir essayer de la trouver pour lui demander… Lui demander quoi au juste ? Son aide ? Sa protection ? Elle ne l’aurait jamais avoué mais ce qui aurait pu s’approcher le plus d’un sentiment de curiosité l’avait envahie l’espace d’un instant lorsqu’elle avait prédit sa visite.

Elle avait passé de longues heures dans sa suite, les yeux fermés. Le seul mouvement perceptible qui émanaient de sa personne était le souffle régulier de sa respiration tandis qu’elle était assise à même le sol, son capuchon rabaissé. Elle aimait à passer des heures ainsi. Dans de tels moments elle sentait la présence des Deux avec une intensité tout particulière qui valait presque ces moments où ils se manifestaient à elle lors de sacrifices.

Elle s’était relevée doucement, sans l’ombre d’une hésitation malgré ce que beaucoup auraient considéré comme un handicap et elle se tenait maintenant les yeux fermés, debout, au centre de la pièce, attendant que les coups résonnent sur la lourde porte.

Elle s’enivrait de l’odeur qui s’approchait d’elle. Cette odeur de peur, de colère, de haine qui se dégageait de l’insecte rampant qui venait à elle avec l’énergie du désespoir.

Elle le laisserait venir à elle sans bouger, sans esquisser le moindre geste en sa direction.
Chaque pas qu’il faisait dans sa direction l’éloignait un peu plus de celui qu’il avait été, celui qu’il ne serait plus jamais une fois entré dans le Temple. Son humanité, tout du moins ce qui en restait, ne serait bientôt plus qu’un souvenir, pour peu qu’il soit en mesure de s’en rappeler.

Un mince sourire se dessina sur les lèvres fines de l’Oracle.

Elle l’attendrait le temps qu’il faudrait.[/justify]
L'Oracle
L'Oracle

Messages : 13
Date d'inscription : 29/10/2009

Feuille de personnage
Titre:
Oghams:
[Event n°1]Le désespoir mène trop souvent à la folie. [L'Oracle] Left_bar_bleue0/12[Event n°1]Le désespoir mène trop souvent à la folie. [L'Oracle] Empty_bar_bleue  (0/12)
Amis & Ennemis:

Revenir en haut Aller en bas

[Event n°1]Le désespoir mène trop souvent à la folie. [L'Oracle] Empty Re: [Event n°1]Le désespoir mène trop souvent à la folie. [L'Oracle]

Message  Les Autres le Sam 14 Nov - 23:03

Statues de chair, les deux Gardiens en faction devant la porte ne réagirent pas à l'approche du jeune homme, pas plus qu'ils ne lui jetèrent un regard. Trop endurcis, leurs esprits trop souvent torturés eux-mêmes pour qu'ils connaissent encore le sens du mot compassion. Ils gardaient la porte, présents uniquement pour ajouter au sinistre décorum de l'endroit.

Sur les battants, les deux yeux paresseusement fermés s'entrouvrirent, attirés par les effluves délicieuses de la peur et de la haine. Un si doux mélange à leurs sens biaisés, leur Servante saurait bien extraire jusqu'à la plus petite once d'émotion de cet être insignifiant.
Malheureusement pour lui, le gamin releva la tête au moment où les lourdes paupières d'obsidienne se relevèrent. Il resta hypnotisé par ce regard double, d'or et de cristal, subjugué par une admiration sans borne, ses entrailles se tordant à voir la lueur malveillante qui dansait là.

Il fallait qu'il sorte de leur champ de vision, il le fallait, pris d'une nécessité plus urgente que la vie elle-même, il se jeta sur les portes pour les marteler de ses poings.

[i][color:a0df=orange]Laissez-moi entrer ! Laissez-moi entrer ![/color][/i]

Fou qu'il était, pauvre petite chose déboussolée qui croyait qu'une fois les portes passées les Deux ne le regarderaient plus. Un rire silencieux, cauchemardesque, secoua la tour tandis que les portes s'ouvraient fort gracieusement pour laisser le passage à cette nouvelle victime.
Le jeune homme se jeta à l'intérieur, dérapa sur les dalles trop polies et effectua une longue glissade sur le sol noir et blanc, pour s'immobiliser au centre de la pièce, meurtri par la chute, sa vision trouble embrassant un plafond qui semblait ne pas avoir de fin.

Depuis lee passage des frontières d'Ehn'Kilath, ses songes n'avaient fait qu'empirer, devenir plus réalistes encore, et un jour ou deux plus tôt,, ils avaient commencé à se manifester sans se soucier qu'il soit éveillé ou non. Un instant, il eut la sensation de voir le visage de Lina dans les ombres mouvantes, loin au-dessus de lui, déformé par la honte, et par la haine qu'elle éprouvait pour lui de n'avoir rien fait pour l'aider, de n'avoir pas même essayé.

[color:a0df=orange][i]Je veux qu'elle meurt ! Je veux qu'ils soient tous morts ! Donnez-moi la force de le faire, de les tuer tous ! Je vous ramènerai Lina, c'est promis, elle sera à vous, en échange, c'est promis ![/i][/color]

Sa voix sonnait bien aiguë, bien suppliante, dans cet espace qui étouffait tous les sons, et plus elle rebondissait sur les murs, plus elle prenait les accents de l'enfance, capricieuse et terrorisée à la fois. Une raillerie de plus à mettre sur le compte des Deux, certainement.
Les Autres
Les Autres

Messages : 4
Date d'inscription : 11/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Event n°1]Le désespoir mène trop souvent à la folie. [L'Oracle] Empty Re: [Event n°1]Le désespoir mène trop souvent à la folie. [L'Oracle]

Message  Divinité le Sam 14 Nov - 23:17

[i][list][justify]Hors du temps, hors de l'espace, hors de toute chose, les Deux couvaient leur Servante tels deux immenses serpents protecteurs. Pour elle, et elle seule, ils émirent ce hurlent strident, composé de tous les cris, toutes les supplications et tous les pleurs qu'ils avaient savouré jusque là.[/justify][/list]
[list][justify]Dans la trame de la Destinée, quelques uns des fils vibrèrent, prirent une couleur plus intense, si nette qu'elle en devenait blessante à la Vue. Ils se servaient de vies, d'avenirs possibles comme de cordes vocales, sans se soucier un seul instant des conséquences que cela aurait sur les humains qui y étaient liés. [/justify][/list][list][justify]Quelque part, très loin, un vieil homme pourtant en bonne santé mourut dans son sommeil, ailleurs, une future mariée trébucha en s'avançant vers l'autel, un amant fut trop brutal et assomma sa compagne, un guerrier glissa sur une flaque de sang et s'empala sur la lame de son adversaire, un artisan fit tomber son outil, se pencha pour le ramasser, et bouscula sans le vouloir son apprenti, qui lâcha la caisse qu'il portait et le coin de bois, alourdi par son contenu, vint briser quelques uns de ses orteils. Des évènements insignifiants, que certains oublieraient bien vite, pourtant capables de changer l'entièreté du cours de leur Destinée.[/justify][/list][list][justify]Les Deux avaient quelque chose à annoncer à l'Oracle, leur hurlements et leurs gémissements l'entourèrent, la frôlèrent, la caressèrent, jusqu'à l'étourdir, comme des milliers de mains qui tenteraient de s'accrocher à d'oniriques vêtements, ils avaient quelque chose à dire, et ils voulaient pour ce faire les cris de ce jeune homme qui venait de passer les portes.[/justify][/list]
[list][justify]Elle devrait se livrer au sacrifice et à la torture, ils ne parlaient qu'à elle, les autres n'avaient droit qu'à de vagues murmures, parfois, nul autre que l'Oracle ne méritait leurs mots et leurs prédictions.[/justify][/list][/i]
Divinité
Divinité

Messages : 128
Date d'inscription : 07/10/2009

Feuille de personnage
Titre: Divine Existence
Oghams:
[Event n°1]Le désespoir mène trop souvent à la folie. [L'Oracle] Left_bar_bleue12/12[Event n°1]Le désespoir mène trop souvent à la folie. [L'Oracle] Empty_bar_bleue  (12/12)
Amis & Ennemis:

Revenir en haut Aller en bas

[Event n°1]Le désespoir mène trop souvent à la folie. [L'Oracle] Empty Re: [Event n°1]Le désespoir mène trop souvent à la folie. [L'Oracle]

Message  L'Oracle le Dim 22 Nov - 0:10

[justify]Les minutes passaient. Au loin, elle commençait à entendre distinctement les cris emplis de désespoirs du jeune homme venu se perdre dans ces lieux bénis des Deux.

Oh oui, il fallait le laisser entrer et sans plus tarder. Il fallait le laisser s’approcher, le laisser s’aplatir à ses pieds. Il voulait qu’ils meurent tous ? Qu’ils paient ? Il ferait tout pour cela ?
Il voulait faire un échange… Il n’y aurait aucun échange. S’il venait jusqu’à elle, s’il avait l’affront de lui demander son aide il devrait en payer le prix fort, l’Oracle ne saurait y manquer.

Un mince sourire se dessina sur son visage tandis qu’elle entendait au son de sa voix qu’il commençait à perdre les dernières traces de contrôle de son esprit. Leur entretien serait surement des plus distrayants en attendant un signe des Deux.

Les portes s’ouvrirent, l’homme s’écroula sur le sol, vraisemblablement vidé de toute énergie. L’Oracle s’avança, ses pieds à quelques centimètres à peine de lui, prête à parler, à cueillir à sa source cette sourde énergie du désespoir qu’elle ressentait désormais dans toute son intensité, dans les battements erratiques de son cœur, dans son pouls irrégulier, son souffle saccadé.

Elle se pencha doucement, avec une grâce en décalage total avec la posture de son futur interlocuteur quand soudain elle porta la main à son cœur, se redressant brusquement. Elle se sentait envahie d’une douce torpeur, gagnée par les hurlements de désespoir, de douleur que lui transmettaient les Deux avec une douceur incomparable. Son corps tout entier frissonna au contact de ces caresses invisibles, eux seuls savaient comment la toucher jusqu’aux tréfonds de son être.

Le message était d’une clarté incroyable. Ils voulaient lui parler, murmurer à son oreille de douces paroles et lui montrer de quoi l’avenir serait fait. Elle saurait alors quoi faire pour les servir, pour les honorer dans une dévotion sans limites.

Et pour cela, il devait crier.

Et il allait crier. Oh oui. Elle ferait tout pour cela.

Ses hurlements allaient retentir au sein du Temple. Le sang serait versé et les Deux seraient heureux de sentir cette souffrance envahir les lieux. L’offrande serait faite avec cette Foi sans retenue dont elle était emplie depuis toujours.

Elle tendit alors une main aux longs doigts fins en direction du jeune homme. Elle savait qu’il la saisirait, scellant à jamais son avenir et sa fin entre ces lieux.

« [color:23ef=#993366]Bienvenue en Ehn'Kilath jeune homme. Puissent les Deux combler nos attentes les plus secrètes et nous permettre d’avancer et de les servir au mieux. Relevez-vous.[/color] »

Sa voix était d’une douceur incomparable. La chaleur qui en émanait contrastait singulièrement avec l’accueil froid des gardes à l’entrée. Elle saurait l’apaiser, lui rendre son calme. Sa chute n’en serait que plus savoureuse et ses cris encore plus forts.[/justify]
L'Oracle
L'Oracle

Messages : 13
Date d'inscription : 29/10/2009

Feuille de personnage
Titre:
Oghams:
[Event n°1]Le désespoir mène trop souvent à la folie. [L'Oracle] Left_bar_bleue0/12[Event n°1]Le désespoir mène trop souvent à la folie. [L'Oracle] Empty_bar_bleue  (0/12)
Amis & Ennemis:

Revenir en haut Aller en bas

[Event n°1]Le désespoir mène trop souvent à la folie. [L'Oracle] Empty Re: [Event n°1]Le désespoir mène trop souvent à la folie. [L'Oracle]

Message  Les Autres le Dim 29 Nov - 12:11

Pauvre fou, avant même que la signification de ce qu'Elle venait de dire ne se fasse jour en lui, il avait senti la brûlure du soulagement déferler en lui, engourdissant ses membres et lui faisant tourner la tête. Il se redressa tant bien que mal, haletant, malmené par l'espoir qui s'était emparé de lui et cette vision persistante. Lina le regardait, elle fronçait ses jolis sourcils, sa bouche se tordait en une adorable moue. Et dès qu'il essayait de s'approcher, elle se détournait, les larmes au yeux. Comme si ç'avait été lui son bourreau, comme s'il était responsable de ce qui était arrivé.

Il resta tête basse, trop faiblard pour se tenir bien droit, et balbutia :

[i][color:c3a0=orange]Je... ce... ce n'était pas ma faute... Il faut me venger... Je dois... madame, il faut... il faut me donner tout pour que je les tue, tous, il faut...[/color][/i]

Même si ça n'avait pas été l'Oracle, même s'il avait existé sur cette terre ou une autre quelqu'un qui n'agissait que par bonté d'âme, cette demande aurait été bien mal formulée. Il était si pris dans les rets de sa propre honte que le seul moyen trouvé pour s'en tirer était de porter son besoin tout personnel à la hauteur d'une mission quasi-Divine dont il aurait été investi.
[i][color:c3a0=orange]
Il faut... je... vous devez, vous devez ![/color][/i]

Il sentait cet animal indéfinissable se lever de nouveau dans son ventre, lui ronger l'estomac avec l'insistance d'un rat qui chercherait une échappatoire, le calme n'avait duré que le temps des paroles. Il tomba à genoux, agrippa la robe avec force, sans se soucier d'être en train de tirer dessus, sans se demander s'il ne risquait pas de la déstabiliser, il accrocha ses mains au tissu sans plus jamais vouloir lâcher.
[color:c3a0=orange]
[i]Je vous l'amènerai, je vous le promets ! Il faut que vous me donniez tout, et je vous l'amènerai en échange.[/i][/color]
Les Autres
Les Autres

Messages : 4
Date d'inscription : 11/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Event n°1]Le désespoir mène trop souvent à la folie. [L'Oracle] Empty Re: [Event n°1]Le désespoir mène trop souvent à la folie. [L'Oracle]

Message  L'Oracle le Ven 4 Déc - 21:47

[justify]L’Oracle sentit le soulagement gagner chaque parcelle du pauvre hère qui se tenait à ses pieds. Elle ne ferait rien pour empêcher cette vague de déferler en lui, bien au contraire. Plus il se sentirait en sécurité, plus la violence de la situation lui apparaitrait le moment venu.

S’il avait levé les yeux à ce moment-là et qu’il aurait vu son sourire mauvais illuminer ses traits, probablement aurait-il eu un dernier sursaut d’humanité, d’espoir et aurait-il tenté de fuir tant qu’il le pouvait encore. Mais il ne vit rien. Il se contentait de sangloter, sans une once de dignité, sans courage, sans rien qui puisse inspirer le respect ou quoi que ce soit d’approchant de la part de l’Oracle.

Elle ne fit pas le moindre geste pour le rejeter tandis qu’il tirait sans aucune retenue sur sa robe. Elle l’observait, sans un mot. Il exigeait d’elle bien des choses, elle devait agir, elle devait faire ceci ou cela. Il était bien impudent ou totalement inconscient de lui parler de cette façon mais elle savait bien ce qui allait se passer. Il paierait cet affront même s’il ne serait plus en état de s’en rendre compte. La brève satisfaction qu’elle éprouverait à cet instant compenserait bien la légère vague de dégout qui l’avait envahie l’espace d’une minute tandis qu’elle sentait les soieries qui l’habillaient souillées par les mains moites de peur du nouveau venu.

Elle se pencha alors vers lui, repliant les jambes jusqu’à être assise face à lui, le dos droit, son arrière train légèrement en appui sur ses talons. Elle murmura alors, de cette voix toujours aussi douce, chaude, rassurante.

« [color:5f1d=#993366]Je te donnerais tout ce dont tu as besoin. Après notre entrevue tu n’auras plus besoin de te soucier de cela, ni de rien d’autre jeune homme. Une fois que je t’aurais donné ce qu’il te faut, ni elle ni personne d’autre n’aura une quelconque importance, je peux te l’assurer. [/color]»

Elle sentait la présence des Deux autour d’elle. Ils attendaient, ils approuvaient ce qu’elle allait faire. Elle tendit doucement ses deux mains en direction du visage du nouveau venu, sans prêter attention à sa respiration de plus en plus rapide, et les déposa à plat sur des deux joues, comme pour l’obliger à regarder dans sa direction.

Il allait voir, il allait entendre. Et tout ce qu’il pourrait ressentir finirait par détruire le peu de raison qui lui restait.

Son sourire se fit maternel, presque aussi doux que les mots qui étaient sortis de ces lèvres finement ourlées. S’il avait jeté un œil à cette étrange pierre qui ornait son front, il aurait pu la voir étinceler brièvement, sans la moindre raison apparente. Elle laissa échapper, dans un murmure.

« [color:5f1d=#993366]Oh, oui tu aura tout…Et plus encore...[/color] »
[/justify]
L'Oracle
L'Oracle

Messages : 13
Date d'inscription : 29/10/2009

Feuille de personnage
Titre:
Oghams:
[Event n°1]Le désespoir mène trop souvent à la folie. [L'Oracle] Left_bar_bleue0/12[Event n°1]Le désespoir mène trop souvent à la folie. [L'Oracle] Empty_bar_bleue  (0/12)
Amis & Ennemis:

Revenir en haut Aller en bas

[Event n°1]Le désespoir mène trop souvent à la folie. [L'Oracle] Empty Re: [Event n°1]Le désespoir mène trop souvent à la folie. [L'Oracle]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum